Over ons

Notre histoire

EnVie est une entreprise sociale belge située à Anderlecht, à Bruxelles. EnVie prépare de délicieuses soupes à partir de surplus de légumes frais fournis par les agriculteurs belges. Nos soupes sont produites par une équipe de passionnés qui (ré)intègrent le marché du travail après une période de chômage de longue durée.

EnVie voit le jour en 2018, sous l'initiative de Naomi Smith, séduite par le concept d'entreprise socio-environnementales et financièrement soutenables. Avant de s'installer en Belgique, Naomi Smith expérimente, en Angleterre, un premier projet d'entreprise sociale de restauration autour de la création de soupes avec des femmes en difficulté. Arrivée en Belgique, elle cherche à faire émerger un projet d'entreprise similaire, dans le cadre d'une philosophie de soutien aux personnes vulnérables, à la problématique du gaspillage alimentaire et au changement environnemental positif. Une rencontre avec McCain Belgique, leader mondial de la pomme de terre, concrétise ce projet en 2016.

En février 2018, la création d'enVie devient une réalité. Guidée par l'expérience de McCain, Naomi élabore un plan d'affaires et réussit à trouver trois partenaires supplémentaires d'horizons divers ayant une valeur opérationnelle pour enVie. Outre leur contribution opérationnelle, chaque partenaire possède une expérience en matière d'engagement durable et social dans différents secteurs, offrant ainsi une expertise inestimable pour la double mission d'enVie, lutter contre le gaspillage alimentaire & pour l'inclusion sociale.

"Les collègues l'ont senti : vous ne pouvez pas visiter la cuisine d'EnVie sans que l'odeur ne s'installe dans vos vêtements. Et sans que l'histoire qui se cache derrière ne vous reste dans la tête, ça aussi. Car la recette de cette soupe d'Anderlecht est un peu moins ordinaire que celle de nombreux autres produits de supermarché. La soupe de cette entreprise sociale allie le savoureux à l'utile : elle lutte contre le gaspillage alimentaire en transformant les légumes rejetés à la vente aux enchères, et offre un tremplin aux chômeurs de longue durée en les orientant vers le marché du travail."

De Standaard, été 2019